L'inconscient du point de vue d'un hypnothérapeute

Dernière mise à jour : 26 mai

Souvent associé dans la culture traditionnelle à nos nos désirs inavouables ou à nos angoisses, à nos peurs profondes, notre part inconsciente peut donner cette sensation de nous échapper. Cependant, ne pas la prendre en compte peut s'avérer néfaste, d'autant plus que c'est avant tout le réservoir de notre potentiel et de nos ressources. Cette part de nous-même nous communique régulièrement des informations utiles.

L'inconscient réunit tous les processus et activités psychiques qui ne peuvent être ni perçus ni contrôlés par la conscience. Selon certaines études, votre inconscient serait en charge de 90% de ce que vous faites et pensez. Seulement 10% serait pris en charge par le conscient.

Sigmund Freud définissait la conscience comme le lieu des pensées et des émotions rationnelles, tandis que l'inconscient comme celui de l'irrationnel. Mais les psychologues cognitifs contemporains émettent une approche différente. Ils ont mis en avant que les processus conscient et inconscient coopèrent pour répondre aux exigences de notre vie, de notre environnement...

rôle de l'inconscient hypnose, Laurie Le Borgès, hypnose Paris 20, hypnotherapeute paris 20

Les fonctions essentielles de l'inconscient


1. La régulation des fonctions biologiques


Notre inconscient assure notre survie en régulant les fonctions biologiques : la température de notre corps, la respiration, les mouvements du corps, la pression sanguine par exemple... Nous ne réfléchissons pas à respirer, à comment bouger... ces fonctions sont gérées naturellement par l'inconscient.

2. La zone de stockage des apprentissages


C'est notre pilote automatique depuis que nous sommes nés pour de nombreux apprentissages qu'on a automatisé : marcher, parler, retenir une poésie..., comme lorsque nous prenons les transports en commun, que nous arrivons chez nous sans s'être rendu compte du temps écoulé, du trajet effectué, plongé dans nos rêveries... Après un certain nombre de répétitions, le mode pilotage automatique s'est mis en marche. C'est pourquoi nous n'avons pas à réapprendre à marcher tous les jours par exemple (ce qui est plutôt pratique ;).

3. La gestion des idées et de l'intellect

Notre inconscient organise dans notre mémoire les informations qui nous sont transmises : les images, les ressentis, les sensations, les bruits, les odeurs... Il construit et déconstruit nos idées, nos pensées, nos convictions selon les expériences vécues, selon notre représentation du monde.

4. La prise de décision

Un certain nombre de décisions sont prises sans y réfléchir consciemment. Des études ont démontré que lorsque nous prenons la décision de que nous achetons, où nous allons partir en vacances..., notre inconscient a un rôle clé dans la prise de décisions, sous l'influence de nos émotions.

On peut le remarquer à chaque fois que l'on rencontre quelqu'un. Un jugement instantané se fait, nous lui associons inconsciemment une personnalité, un comportement même si nous ne le connaissons pas du tout et donc sur la base de très peu d'informations. Nous estimons très rapidement si nous allons apprécier la personne ou pas. Les jugements instantanés sont des processus de pensée quasi automatiques fréquents.

5. L'intuition


Régulièrement, l'intuition est remarquée par une forme d'évidence, par des réponses très claires, par un ressenti particulier... ce qui peut aussi nous alerter sur des situations plus complexes, plus nuancées, nécessitant des ajustements… Il n'y a aucune logique consciente car la plupart du temps, quand quelqu'un tente d’expliquer son choix, on obtient des réponses comme "je ne le sens pas…", "il y a un truc qui me dérange…" et dans un certain nombre de cas, notre intuition s'avère être plutôt un bon indicateur. Les scientifiques parlent d'un "inconscient d’adaptation", cette capacité de notre cerveau à traiter en très peu de temps une multitude d'informations, qui nous informe pratiquement instantanément, et souvent beaucoup mieux, que de longues observations…

Notre inconscient est présent 24h/24, 7 jours sur 7 (et non pas de vacances pour lui ;).

Que ce soit le jour, où il vous permet sans y réfléchir de tendre la main pour rattraper votre tasse de café lorsqu'elle tombe, de hocher la tête quand vous êtes d'accord sans même avoir à y penser, de retrouver, perdu dans toutes ces informations quotidiennes qui passent dans votre esprit, le nom du super restaurant où vous avez mangé le week-end dernier, etc... Que ce soit aussi la nuit, lorsque nous dormons, notre inconscient consolide notre mémoire. Le sommeil représente le tiers de notre vie. Que l'on s'en rappelle ou pas, nos nuits sont animées par des rêves déclenchés par notre inconscient.

Finalement, notre inconscient c'est cette autre partie de nous même qui nous accompagne au quotidien.

Quel est le rapport entre notre inconscient et l'hypnose ?

La variation des états de conscience est naturelle et nous l'expérimentons tous à travers la rêverie, l'absorption ou la contemplation par exemple. Un état devient hypnotique quand il modifie de manière significative notre lien par rapport à l'intérieur et/ou à l'extérieur. Notre inconscient est un outil hyper puissant. Il arrive parfois comme tout outil, qu'il y'ait certains "dysfonctionnements", certains mécanismes qui ne vous conviennent pas et pourtant sont présents : des phobies, des angoisses, du stress... L'hypnose permet d'aller travailler directement sur votre inconscient pour changer ces mécanismes, et cette fois-ci installer un mode de fonctionnement qui vous convient.


Pour savoir comment choisir un hypnothérapeute, vous trouverez un article ici et pour en savoir plus sur l'efficacité de l'hypnose, c'est ici

C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées ici

N’hésitez pas à partager si vous l'article vous a plu !

Bien à vous, Laurie Le Borgès Hypnose Paris 20


Bibliographie Passeport Santé lien Doctissimo lien

116 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout