top of page

La mauvaise foi et l’aide de l’hypnose

Dernière mise à jour : 23 mars

"Tout est de ta faute, tu n'as rien compris..."

Beaucoup d'émotions sont souvent cachées dans les accusations parfois non justifiées et injustes qui peuvent blesser les destinataires. Colère, tristesse, rancune, peur.... une personne orgueilleuse a du mal à reconnaître ses torts et à accepter ses défauts. Entre mensonges et manipulations, les personnes de mauvaise foi peuvent énoncer des propos avec un aplomb ahurissant et déformer la réalité.

Certains diront que devenir adulte signifie arrêter de rechercher l'approbation des autres et ainsi d'assumer pleinement qui on est, sans rejeter la faute de ses erreurs. Cela demande de gagner en estime de soi et en appréciation de soi-même.


Pourquoi cette réaction de mauvaise foi ?


Très souvent, cette réaction est présente pour se protéger. Quel enfant n'a jamais menti ?

"Non ce n'est pas moi qui ait mangé les bonbons !","Je n'ai pas touché à ton maquillage maman !" ...

Lorsqu'on est enfant, la responsabilité incombe à nos parents. C'est eux qui veillent sur notre sécurité. En grandissant, un transfert s'opère, c'est à chacun de prendre en charge sa sécurité pour pouvoir se sentir libre. Nous devenons responsables de nos décisions, aussi bien les bonnes que les mauvaises. Et là, intervient la différence entre chacun.


La mauvaise foi est parfois une fuite volontaire face à la vérité. Le contexte familial peut avoir une influence. Un rapport biaisé à la vérité apparaît dès l’enfance : la valeur de la vérité n’a pas été inculquée. Dans certaines situations, mensonge et vérité n’ont pas été clairement défini. Le mensonge n'a pas été blâmé. Ou, au contraire, certains agiront par mauvaise foi lorsque les fautes avouées ont toujours été sévèrement réprimandées, tandis que le courage d’avouer n'a jamais été reconnu. L'enfant se sentant protégé lorsqu'il ment adopte ce mode de fonctionnement en grandissant, de manière systématique, parfois même jusqu'à ne plus bien s'en rendre compte quand il l'utilise par la force de l'habitude. Il en résulte aussi une incapacité à exprimer ses désirs. Afin d'obtenir ce qu'elle veut, la personne cache ses envies, persuadée que c'est la meilleure façon de l'obtenir. La majorité du temps, elle pense que si elle exprime ses envies ou ses besoins, ceux-ci vont être mal accueillis.

Vous trouverez un article sur la gestion des émotions ici


Quel est l’intérêt de faire évoluer la mauvaise foi ?


Simplement, vous avez peut-être autour de vous des personnes qui vous aiment beaucoup. La mauvaise foi peut nuire grandement à de nombreuses relations. La corde sur laquelle vous tirez a probablement une limite à ne pas franchir. Le jour où vous la franchirez, il sera peut être trop tard pour revenir en arrière. Vous avez de l’orgueil et les autres aussi ! Vous pouvez encourir le risque de perdre les personnes à qui vous tenez.


En apprenant à changer, vous allez pouvoir plus facilement garder les relations auxquelles vous tenez, en améliorant probablement considérablement la qualité du rapport avec les autres. En général, la communication devient plus facile et agréable avec quelqu'un qui sait faire la part des choses. C'est une qualité grandement appréciée par beaucoup de personnes : on peut vous faire plus facilement confiance, on vous considère comme quelqu'un qui assume ses responsabilités, on peut avoir un échange sincère avec vous.

Comment fait-on pour changer ?

Plusieurs étapes sont importantes pour évoluer :

1. S'observer

Cela demande de s’arrêter un instant, de prendre le temps de s'observer : observer la manière dont on réagit dans telle ou telle situation, le ton qu'on utilise, les mots...

2. Apprendre à reconnaître et accepter ses qualités ET ses défauts

Noter ce que vous pensez être justifié comme remarque que l'on peut vous faire, de ce qui ne l'est pas. Il n'est pas utile de faire non plus l'inverse, et de prendre toute la responsabilité sur vous. Simplement, de regarder les choses avec un regard bienveillant et se demander ce qui est vrai de ce qui est plus un reproche sous le coup d'une émotion désagréable.

3. Admettre ses erreurs

Il n'y a rien de mal à admettre ses erreurs. Au contraire, cela vous rendra plus confiant(e) en vous-même. Le mythe du super héros sans défaut peut prendre fin, et pour certains, cela libere du poids pesant sur leurs épaules infligés par cette envie d’être parfait(e).

4. Communiquer

Reconnaître ses torts. Les personnes vont plus facilement accorder leur confiance. Les personnes qui tiennent à vous vont peut être même remarquer l'effort que vous faites et trouver ça très louable de votre part. Les problèmes pourront plus facilement être réglés.

5. Booster son estime et son appréciation de soi-même

Pour une personne n'ayant pas d'assurance en elle, défendre ses arguments envers et contre tous apparaît comme un moyen de s’affirmer. En travaillant sur l'estime de soi et l'appréciation de soi-même, la mauvaise foi perd de son utilité. Pour en savoir plus sur l'image que vous avez de vous même, vous trouverez un article sur le sujet ici

Un accompagnement en hypnose sur plusieurs séances pour travailler sur l'estime de soi, la confiance en soi... peut s'avérer utilse.

mauvaise foi hypnose, hypnose paris 20, Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 20
La mauvaise foi

Et tout ceci ne vous empêchera pas d’être encore de temps à autre de mauvaise foi, comme tout le monde. On l'est tous une fois de temps en temps ;) C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées ici

N'hésitez pas à partager si l'article vous a plu !

Bien à vous, Laurie Le Borgès

Hypnose Paris 20




Bibliographie

- Marie France lien

- RTL lien

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page