top of page

La peur de la mort et l’apport de l'hypnose

La peur de la mort est un sujet complexe et omniprésent pour chaque être humain. 

Que ce soit la sienne à venir ou bien celle qui peut nous toucher autour de nous ou encore celle qu’on peut voir à travers les guerres, diffusées via les médias.


Très souvent évitée dans les conversations courantes, cette peur peut générer une angoisse profonde qui impacte notre vie de manière significative. 



Les manifestations et les symptômes de la peur de la mort


La peur de la mort peut se manifester de différentes manières, passant par des pensées obsessionnelles jusqu’à des crises d'anxiété paralysantes. Certaines personnes ressentent une anxiété persistante à l'idée de mourir, tandis que d'autres peuvent éprouver des symptômes physiques comme des palpitations cardiaques, des sensations d’oppression de la cage thoracique, des difficultés à respirer, des sueurs froides, des nausées, une boule au ventre, etc… en pensant à leur propre mortalité. 

Ces manifestations peuvent être déclenchées par des événements traumatisants, des expériences personnelles ou même des représentations culturelles de la mort.

Certaines personnes développent une hypocondrie (en savoir plus sur le sujet ici) : chaque ressenti physique peut être interprété comme un risque potentiel de cancers, maladies… et l’idée de la mort derrière.



Les origines possibles de la peur de la mort


Les origines de la peur de la mort sont complexes et multiples. 

Elles peuvent être enracinées dans des expériences personnelles de perte ou de traumatisme (pour en savoir plus sur le sujet, c’est ici). Certaines personnes ont vécu des expériences où elles ont failli mourir, ou ont vu quelqu’un la frôler ou bien mourir. Elles peuvent également avoir accompagné des personnes dans la maladie, avoir perdu un proche.

On peut aussi développer un traumatisme en entendant un récit qu’il soit raconté par quelqu’un ou vu en images via les médias ou un film / une série par exemple. Cela peut générer un traumatisme dans certaines situations. 

L'âge peut avoir un impact en y étant confronté jeune. 

Cette peur peut aussi découler de croyances culturelles ou religieuses profondément ancrées. 

De plus, certains chercheurs suggèrent que la peur de la mort pourrait avoir une base biologique, liée à notre instinct de survie inné. 

La question de l’incertitude difficile à vivre pour un certain nombre de personnes peut engendrer cette peur. Comme aucune preuve n’a été rapporté de ce que l’on vit après la mort, cela peut être source d’angoisse. Vous trouverez une vidéo passionnante sur le sujet ici

Dans cette idée, certaines personnes se tournent vers la spiritualité, des pratiques de méditation… pour trouver un apaisement vis-à-vis de cette peur.

Quelle que soit son origine, la peur de la mort est un phénomène universel qui touche chaque individu.



Les conséquences psychologiques de la peur de la mort

La peur de la mort peut avoir des conséquences profondes sur la santé mentale et émotionnelle d'une personne. Elle peut engendrer du stress chronique (pour en savoir plus sur le sujet, c’est ici), une dépression, des troubles anxieux ou encore des phobies spécifiques liées à la mort, telles que la thanatophobie, l’hypocondrie... ou même parfois des phobies plus spécifiques comme la phobie de l’avion…

En outre, cette peur peut influencer nos choix de vie, nous poussant à éviter les risques, à développer une peur de l’environnement extérieur par exemple ou à adopter des comportements compulsifs dans le but de prolonger notre existence. 

Certains vont développer des pulsions de vie et/ou de mort.



Le rapport au temps qui passe


La peur de la mort est étroitement liée à notre perception du temps qui passe. Nous avons conscience de notre propre mortalité, ce qui peut nous inciter à réfléchir à la manière dont nous utilisons notre temps dans notre vie. Certaines personnes sont obsédées par l'idée de la mort imminente, ce qui les pousse à vivre dans un état constant d'anxiété et/ou de regrets. Ils peuvent avoir l’impression de courir toujours après le temps, de ne pas avoir le droit de ralentir, de devoir faire milles choses sinon une sensation de perte de temps se fait ressentir. Sur du long terme, cela peut s'avérer épuisant. D'autres personnes, à l’inverse, utilisent cette conscience de leur propre finitude comme motivation pour vivre pleinement chaque instant et poursuivre des objectifs qui leur tiennent à cœur.



L’ambivalence de la vie et de la mort

Certains présupposent que c’est parce qu’on a conscience de notre mort que l’on peut profiter pleinement de notre vie

Au moment de mourir, différentes personnes ont rapporté les souhaits non réalisés au cours de la vie qu’ils auraient aimé développé plus : 

  • Vivre sa propre vie

  • Moins travailler

  • Exprimer plus d’émotion

  • Rester en contact avec ses amis

  • Dépasser la peur du changement 

Pour aller plus loin sur le sujet, c’est ici

peur de la mort hypnose paris 20 laurie le borges


L’utilité de l’hypnose pour faire face à la peur de la mort


Un accompagnement en hypnose sur plusieurs séances peut amener par exemple à apprivoiser cette peur de la mort, à dépasser les traumatismes, à gérer ses émotions, son stress/anxiété, à trouver des ressources pour en faire une allié..




C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées ici

Bien à vous,

Laurie Le Borgès

Hypnose Paris 20

06 83 98 01 24


49 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page