La phobie de l'avion


La peur de l’avion ou également nommée l’aérophobie correspond à une peur intense et excessive de prendre l’avion. Lorsqu’un voyage est prévu, l’anxiété survient, parfois des semaines avant.


phobie de l'avion et hypnose, hypnose paris 20, Laurie Le Borgès, hypnotherapeute Paris 20

De nombreuses personnes atteintes d’aérophobie savent très bien de manière rationnelle que les probabilités sont très très faibles que quelque chose leur arrive. Anna me raconte en séance que ses amis, sa famille et même son conjoint lui répètent qu’il y’a plus de chance d’avoir un accident en voiture ou un accident domestique qu’un accident en avion. En attendant régulièrement ces propos, elle a tendance à s’agacer car elle me dit qu’elle sait parfaitement tout cela mais que ce n’est pas pour autant que les sensations fortement désagréables de peur s’estompent. La sensation d’impuissance, de ne pas maîtriser se fait alors ressentir. Le sentiment aussi de ne pas pouvoir être pleinement libre : libre d’aller où bon lui semble, libre de voyager où elle veut et quand elle veut.


Certaines personnes se sentent très frustrées, certaines même qui sont accro aux voyages diminuent voire arrêtent de voyager en avion. Elles disent au revoir à un bon nombre de destinations et de vacances dont elles rêvent.

D’autres, pour des raisons professionnelles, n'ont pas le choix que de prendre l’avion. Le moment est difficile pour eux. Certains tentent d’éviter parfois par des subterfuges de faire le voyage. Ceci peut se révéler être un blocage professionnel. La pandémie et l'arrêt des voyages qui en a découlé aura été pour eux un soulagement.



Quelles sont les raisons de la phobie de l’avion ?


Les causes peuvent être variables. La plus évidente correspond à un voyage qui s’est mal passé : turbulences, trou d’air, mauvais temps… mais tout le monde ne réagit pas pour autant de la même manière. Une peur plus générale de la mort peut être sous-jacente à la phobie de l'avion.

Certaines personnes ont également d’autres phobies liées à la peur de l’avion : le vertige, la peur des hauteurs ou acrophobie (en savoir plus sur le sujet ici) par exemple. Le fait d'être en altitude réveille cette phobie qui s’associe à l’avion.

Dans d’autres cas, on retrouve une association à d’autres phobies des transports : train, voiture, métro, RER… et même ascenseur. On retrouve souvent une expérience de panique reliée à la sensation d’emprisonnement, de ne pas avoir de sortie. Elle souffre alors aussi de claustrophobie (en savoir plus sur le sujet ici).

Il se peut aussi que la peur ait été “transmise” : un parent, un frère ou une sœur souffrant de cette peur et qui est reproduite de manière inconsciente par la personne.



Quels sont les symptômes de l’aérophobie ?



Une forte anxiété par anticipation dès le moment où un voyage en avion est prévu s'enclenche chez la plupart des personnes souffrant de la peur de l’avion. Cette anxiété a tendance à s’amplifier plus la date du voyage se rapproche. Elle a tendance à être très intense dans les quelques heures précédant le vol. Les personnes sont souvent sujettes aux insomnies la nuit précédente voire même pendant plusieurs nuits. Elles ne se sentent pas bien pendant le trajet qui mène à l’aéroport, pendant les contrôles, le passage à l‘enregistrement jusqu’à la salle d’embarquement et la montée dans l’avion.

Dès que la personne monte dans l’avion, l’anxiété peut évoluer au cours du voyage : certains ressentent un mal-être pendant tout le vol avec des crises d’angoisse (en savoir plus sur le sujet ici).

On retrouve régulièrement certains symptômes lors d’une crise d’angoisse (qui peuvent être différents en fonction de chacun) parmi les suivants :

  • la peur de mourir et/ou de perdre la maîtrise de soi-même

  • l’impression de manquer d’air, de souffle coupé ou d’essoufflement

  • des frissons ou des bouffées de chaleur

  • des palpitations cardiaques ou une tachycardie

  • des sensations de vertiges, d’étourdissements ou l’impression de s’évanouir

  • des nausées

  • des troubles digestifs

  • une sensation d’oppression au niveau du thorax

  • une transpiration excessive

  • la sensation d’une dépersonnalisation : la pensée de ne plus savoir qui je suis par exemple ou être dans un monde irréel : l’environnement change dans ses contours ou ses couleurs, par exemple

  • des tremblements, des engourdissements, des picotements ou des fourmillements

  • des sensations de jambes flageolantes, impression qu’elles vont se dérober


Elle peut durer de quelques minutes à une heure, voire parfois un peu plus. En moyenne, elle dure de 20 à 30 minutes.



D’autres personnes vivent des moments de pic de peur et des moments d’accalmie. On retrouve la plupart du temps une forme d’hypervigilance comme une attention extrême à tous les bruits considérés comme suspects, une surveillance des réactions des hôtes et hôtesses de l'air De nombreuses personnes vont tenter de dissimuler leur mal-être aux autres personnes.


En quoi l’hypnose peut accompagner lors d’une phobie de l’avion ?



L’état d’hypnose nous permet d'accéder plus facilement à notre mode de fonctionnement interne. Dans cet état d’hypnose, nous travaillons à deux sur les représentations internes des ressentis en fonction de la raison personnelle qui a engendré cette phobie de l’avion. En hypnose, on peut travailler sur l'origine de la problématique, qu’elle soit clairement identifiée ou non par la personne. Ce travail qui demande en général plusieurs séances va permettre de chercher ensemble la solution la plus adaptée pour sortir de la peur.


En savoir plus sur l'apport de l'hypnose face aux phobies : ici


Si vous avez la moindre question, je suis à votre disposition pour échanger. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées ici.



Bien à vous,

Laurie Le Borgès

Hypnose Paris 20


67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout