La personnalité passive-agressive

Dernière mise à jour : 15 avr.


Il s’agit “d’un mode de comportement reposant sur une résistance passive face aux exigences sociales et professionnelles. Ce mode apparaît dès le début de l'âge adulte et dans différentes situations”.

personnalité passive agressive hypnose paris 20, laurie le borges hypnotherapeute paris 20

Ce trouble de la personnalité a été retiré du DSM-4 (Manuel Diagnostique et statistique des troubles mentaux). Pourtant, il est souvent présent en cabinet. Ici, nous nous appuyons sur les définitions du DSM-3 et du CIM (Classification Internationale des Maladies). Le CIM la décrit comme négativiste et la place en critère provisoire. Elle fait partie du groupe C c'est-à-dire des personnalités anxieuses et craintives (pour en savoir plus sur les personnalités dites évitantes ou anxieuses, c'est ici).


5 critères au minimum sont nécessaires pour définir un trouble de la personnalité passive-agressive. Un diagnostic reposant sur des critères cliniques doit être effectué chez un psychiatre. Les critères sont les suivants :

  • procrastine : il repousse, il remet les taches à plus tard jusqu’à ce que les échéances soient dépassées. Le CIM ajoute l’idée que ce sont en particulier les tâches que les autres aimeraient voir achevées qu’ils laissent trainées.

  • évite les obligations en faisant exprès, en faisant semblant, en prétendant “avoir oublié”

  • bloque les efforts des autres en ne faisant pas sa part de travail

  • est boudeur, irritable, ergote (c'est-à-dire qu'il conteste sur des futilités, avec des raisonnements spécieux) ou raisonneur lorsqu’on lui demande quelque chose qu’il n’a pas envie de faire.

  • est critique ou dédaigneux face aux personnes en position d’autorité, il les méprise sans réelle justification.

  • travaille délibérément lentement ou fait un travail de qualité médiocre pour les tâches qu’il ne veut pas faire.

  • est offensé par les propositions censées provenant d’autres personnes sur la manière dont il pourrait être plus efficace, ce qui le met en face de sa mauvaise foi.

  • proteste sans réelle justification que les autres lui font des demandes déraisonnables, des exigences insensées (concernant des demandes jugées par l’extérieur comme “normales”).

  • se surestime : est convaincu qu’il fait un excellent travail, alors que les autres ne le pensent pas. Il critique ce que font les autres en étant convaincu qu’il le fait beaucoup mieux qu’eux.

Un exemple d’un trouble de la personnalité passive-agressive est Gaston Lagaffe.




Les caractéristiques du troubles de la personnalité passive-agressive


La personne sujette au trouble de la personnalité passive-agressive a comme caractéristiques :

  • de générer de la frustration et de l’irritation chez son interlocuteur face à la résistance passive ou à l’opposition de manière détournée qu’elle mène.

  • n’arrive pas à exprimer ce qu’elle pense, ressent de la colère mais a du mal à l’exprimer et n’arrive pas à extérioriser sa propre agressivité excepté dans une opposition passive ce qui engendre chez l’interlocuteur une agressivité. Ce sont des personnes qui paraissent tellement calmes et tranquilles qu’on peut avoir envie de les secouer.

  • ne supporte pas les critiques et les ordres.

  • a des difficultés à dire non, même lorsqu’elle le pense réellement. Elle accepte la demande mais ne passe pas à l’action.

  • a un côté rebelle, une tendance à se plaindre, à se percevoir comme insatisfaite et à se comporter en victime oubliée, non considérée, méprisée ou injustement traitée. Elle fait porter aux autres la responsabilité de ce qui se passe.

  • a un comportement sournois qui reste souvent très difficile à cerner bien qu’elle mette souvent en colère son interlocuteur.

  • peut régulièrement devenir socialement et professionnellement inefficace

  • peut parfois être hyper sociable tout en restant intolérante aux différences des autres

Ce mode de comportement est retrouvé dans le stade normal de développement de l’adolescent qui fait face à l’autorité parentale et l’a défi. Ce mode de fonctionnement continue de perdurer à l'âge adulte pour les personnes atteintes de ce trouble de la personnalité.

Cette personnalité se démarque dans les groupes par sa non participation systématique aux questions, aux votes, aux prises de décision et donc freine le processus de cohésion face aux choix à prendre.


La soumission est révoltante pour une personnalité passive-agressive. Le problème est que chez eux chaque demande est assimilée à une soumission. La personne est alors en position de résistance en :

  • remettant toujours au lendemain une tâche à effectuer

  • se positionnant en victime


A l’opposé de la soumission, on trouve l'autonomie. Cependant, pour les personnes ayant développé ce trouble de la personnalité, l’autonomie génère de l’anxiété. Elle se retrouve ainsi dans une impasse : elle ne souhaite ni soumission ni autonomie. La résistance indirecte va devenir la seule voie de contournement envisageable (qui est considérée comme la moins pire des solutions).


Antoine Félix Bérubé parle "d'un refus de la soumission à l’autre mais aussi en même temps et paradoxalement, une peur de l’autonomie".


Pour en savoir plus sur les personnalités dépendantes, c'est ici


Quelles sont les solutions possibles pour aider face à un trouble de la personnalité passive-agressive ?


La première étape est d'aller consulter votre médecin traitant ou un psychiatre pour établir un diagnostic. Ensuite, la psychothérapie, en complément de l’hypnose, permet d’apporter une aide pour prendre conscience du mécanisme et ainsi mieux le comprendre.

Le travail va également se porter sur :

  • l’exploration des situations inachevées du passé

  • la réappropriation de la colère et de la peur

  • la conscientisation des satisfactions sadiques et masochistes


C'est avec plaisir d'échanger si vous avez la moindre question. Retrouvez toutes les informations sur l'hypnose ainsi que mes coordonnées ici


Si l'article vous a plu, n'hésitez pas à le partager :)


Bien à vous,

Laurie Le Borgès

Hypnose Paris 20






50 vues0 commentaire